01.40.84.01.10

Le recrutement prédictif est-il le garant d’une embauche plus juste ?

Le recrutement prédictif est-il le garant d’une embauche plus juste ?

Qu’est ce que le recrutement prédictif ? 

Le recrutement prédictif est une nouvelle méthode de recrutement, supportée par la digitalisation des ressources humaines et notamment l’avènement d’outils qui automatisent le rapprochement entre les offres d’emplois et une multitude de profils qui n’ont pas forcément postuler. Les plateformes comme LinkedIn développent sans cesse de nouvelles fonctionnalités pour développer cette manière de recruter, qui prend encore plus d’importance avec la technologie Big Data.

Du coté des candidats potentiels, ces derniers peuvent visualiser des offres d’emplois qui leurs sont suggérées en fonction de leur profil (compétences, expériences, diplôme, réseau) et coté recruteurs, le prédictif va détermine les profils les plus pertinents en fonction des caractéristiques recherchées.

L’idée pour les services de recrutement : gagner du temps dans la recherche de profils et fiabiliser, du moins de manière très objective, les short list de candidats. Mais pour se faire, il est impératif pour le service RH de de déterminer les clés du succès afin que les profils soient les plus pertinents possibles, tout en respectant l’éthique de recrutement (pas de critères discriminant liés au sexe, à l’adresse, ou autres éléments du profil).

Le recrutement prédictif permet aux recruteurs d’avoir accès à des requêtes bien plus larges, car les outils se basent désormais sur le Big Data et le nombre de profils explorés est multiplié par les milliers. Si on assiste depuis quelques temps à un phénomène de démocratisation du recrutement prédictif, ce dernier est-il vraiment rentable et est-il juste ?

Le recrutement prédictif : l’assurance d’un recrutement plus fiable et plus juste ? 

Pour beaucoup, le recrutement prédictif est la promesse d’une évaluation plus fiable des candidats car, se basant sur des statistiques tangibles, il élimine la subjectivité ou les a priori du recruteur. Ainsi, les hauts potentiels ressortent de manière très claire car leurs compétences seront « scannées » par le logiciel et identifiées comme compatibles avec l’offre et l’entreprise.

Le deuxième axe d’analyse est davantage d’un point de vue éthique. Vrai point fort pour séduire les candidats, conscients que des stéréotypes et des discriminations persistent, le recrutement prédictif permet d’éliminer toute ou partie des innombrables tests de pré-embauche, des intuitions parfois mauvaises ou des préjugés. Mettre en avant cette méthode de recrutement totalement objective, est donc un atout fort qui flatte la marque employeur et rend l’entreprise plus attractive.

Supprimer la subjectivité de l’œil humain : une bonne idée pour le recrutement ? 

Certes, les statistiques et l’automatisation qu’impliquent le recrutement prédictif n’ont ni conscience ni morale, ce qui rend le processus totalement objectif. Mais pour autant, il faut être sûr de ne pas pousser trop loin les critères de sélection. Ainsi, des statistiques ont montré que l’adresse ou l’origine supposée ethnique du nom de famille influencent sur l’avenir professionnel d’une personne, pour autant ce critère ne peut être un élément discriminant pour l’embauche ! Aux services RH de s’assurer que les critères pris en compte pour le recrutement prédictif n’aboutissent donc pas au data washing !

De plus, si toujours plus nombreuses sont les entreprises qui pratiquent le recrutement prédictif, ces dernières n’estiment pas avoir de recul nécessaire pour mesurer le retour sur investissement de cette méthode.

Enfin, d’un point de vue plus moral, faut-il se passer de l’œil averti des spécialistes du recrutement, l’intuition et le feeling qui eux, ne peuvent ressortir des statistiques ?

Demander une demo