Zoom sur la gestion des tickets restaurant

Les tickets restaurant et autres titres restaurant sont un excellent moyen pour l’entreprise et le salarié de financer le déjeuner. De quoi s’agit-il exactement ? Quelles sont les conditions d’attribution ? Comment ces chèques repas fonctionnent-ils ? Les réponses de Kammi.

 

Les titres restaurants se présentent sous plusieurs formes. Ils diffèrent en fonction des sociétés émettrices : Edenred pour les « cartes Tickets Restaurant », Chèque Déjeuner pour les « chèques déjeuner », Natixis pour les « chèques de table », et Sodexo pour les « chèques restaurant ». Ces moyens de paiement permettent aux salariés de financer une partie de leur repas.

Qu’est-ce qu’un titre restaurant ?

Les titres restaurant, ou plus communément, les tickets restaurant sont un titre de paiement délivré par l’employeur. En général, l’entreprise qui propose ce type de financement ne possède pas de cantine. Les titres restaurant permettent de payer une partie du repas des salariés lors de la pause déjeuner. L’employeur est libre de déterminer le montant de la valeur des titres restaurant qu’il fournit à ses salariés. Sachez qu’en 2018, ils atteignaient en moyenne 8,00 euros. Les tickets restaurant sont cofinancés par l’employeur et le salarié. L’employeur doit financer de 50 à 60% du titre et dans la limite de 5,52 euros (pour 2019). L’autre partie est à la charge de l’employé. Généralement, une retenue sur salaire est faite automatiquement. Les tickets restaurant sont utilisables pendant l’année civile de leur date d’émission, à laquelle s’ajoutent les mois de janvier et février de l’année suivante.

Quelles sont les conditions d’attribution des tickets restaurant ?

C’est le Code du travail qui encadre la distribution des tickets restaurant. Selon lui, « les salariés ne peuvent pas prendre leur repas dans des locaux conçus pour le travail ». L’employeur est donc tenu de mettre à disposition une structure de restauration dès lors que l’entreprise emploie plus de 25 collaborateurs. Dans ce cas l’entreprise a trois choix :

  • Distribuer des tickets restaurant ;
  • Mettre en place une structure de restauration d’entreprise ;
  • Mettre en place un restaurant inter entreprise.

Si l’employeur décide de donner des titres restaurant à ses employés, plusieurs règles doivent être respectées :

  • L’ensemble des salariés est concerné et le montant est le même pour tous ;
  • Un ticket restaurant est attribué par journée entière travaillée ;
  • Les absences sont décomptées (congés payés, RTT, maladie…) ;
  • Les tickets restaurant ne sont pas cumulables avec un lieu de restauration ou une prime de panier repas par exemple.

Quels sont les avantages des chèques restaurants ?

Les avantages des tickets restaurants sont doubles. L’employé profite d’une aide financière pour payer son déjeuner. Les titres restaurants sont très appréciés par les salariés car ces moyens de paiement sont utilisables au restaurant, en boulangerie, dans les snacks, mais aussi dans les supermarchés.

Côté employeur, la distribution des titres restaurant lui permet de bénéficier d’une exonération d’impôt et de cotisations sociales (sous certaines conditions). Ainsi, comme indiqué plus haut, la contribution de l’employeur doit être située entre 50% et 60% de la valeur du titre restaurant pour pouvoir bénéficier de l’exonération. Pour bénéficier de l’exonération de charges sociales, la contribution de l’employeur pour un titre restaurant est également limitée par un plafond : 5,52 euros en 2019.

Comment fonctionne la commande des tickets restaurant ?

Les entreprises doivent commander leurs tickets restaurant aux prestataires émetteurs de titres (cités plus haut). Les gestionnaires RH doivent compter les jours travaillés par les salariés pour attribuer le bon nombre de titres restaurant. Ne comptent pas les RTT, les congés payés, les absences liées aux maladies, etc. Ainsi, tous les mois il faut calculer les droits du salarié. Des règles de calcul par toujours évidentes, qui ne facilitent pas la tâche des services des ressources humaines…

Un logiciel SIRH pour faciliter la gestion des titres restaurants

Grâce à un logiciel SIRH, à l’image de Kammi, les gestionnaires RH et de paie peuvent se décharger de certaines tâches compliquées telles que l’attribution des tickets restaurant. Le logiciel calcule lui-même, en fonction des absences du salarié, le nombre de tickets restaurant qui lui sont dû. Une vue simplifiée des droits permet au salarié de voir par lui-même ses droits. Cela évite les interrogations côté employé. Le service des ressources humaines est ainsi optimisé et cela évite les erreurs de calcul. Un gain de temps et d’argent pour tout le monde !

Pour en savoir plus sur notre solution SIRH, n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe d’experts. Nos collaborateurs seront ravis de vous faire une démonstration de nos différentes solutions : RH, Activités, Commercial et Finance. Rendez-vous sur notre site pour nous laisser un message.

Demandez
une démo