Ressources Humaines : une rentrée 2019 chargée

SIRH référent RH rentree 2019

 

Un nombre considérable de nouveautés RH est traditionnellement à prendre en compte en période de fin d’année. Les derniers rebondissements gouvernementaux n’ont pas aidé à tout anticiper correctement.

Voici un récapitulatif des principales nouveautés RH 2019.

 

 

Rémunération

  • SMIC : revalorisation de dernière minute, avec un SMIC horaire à 10,03 euros brut et un mensuel à 1521,22 euros pour une durée de travail de 35h / semaine. Mise en application au 1er janvier. La hausse supplémentaire de 100 euros annoncée par le gouvernement sera, quant à elle, distribuée sous forme de prime d’activité.
  • La rémunération des contrats d’apprentissage étant indexée en fonction du SMIC, de nouveaux montants sont également à prendre en compte pour 2019.
  • Le contrat de professionnalisation dispose, également, d’un nouveau barème. Il prend en compte l’âge et le niveau de qualification du salarié.
  • Les stagiaires ne sont pas oubliés. Il ne s’agit cette fois-ci par d’un salaire mais d’une gratification. Elle est soumise au plafond horaire de la Sécurité Sociale et correspond à 15%.
  • Exonération des heures supplémentaires : prévue dans un 1er temps pour septembre, les changements seront finalement mis en place dès janvier 2019. Cette mesure prévoit notamment une exonération d’impôt dans une limite annuelle de 5000 euros.

Cotisations

  • Cotisation patronale assurance maladie.
    Le taux est en nette diminution et passe à 7%. Cette baisse est due à la suppression du CICE (Crédit d’Impôts Compétitivité Emploi) et du CITS (Crédit d’Impôts sur la Taxe sur les Salaires).
  • Contrat d’alternance.
    Là aussi, pour le secteur privé l’exonération des cotisations patronales est supprimée. En revanche, l’apprenti bénéficiera désormais de la réduction générale de cotisations patronales renforcée.
  • La modification majeure intervient, quant à elle, sur les régimes de retraite complémentaire.
    A compter du 1er janvier prochain, l’AGIRC et l’ARRCO fusionnent afin de permettre un renflouement des caisses et une harmonisation des droits. De ce fait, les tranches évoluent et les cotisations sont appelées à augmenter.

Titres restaurant

  • Le barème de la contribution patronale est réévalué. Il se tient dans la même proportion que la 1ère tranche de l’impôt sur le revenu. La limite d’exonération sera à 5,52% pour 2019.

Frais kilométriques

  • Ces frais représentent une part importante des notes de frais de chaque salarié. La nouveauté 2019 réside dans l’approche “écologique” qu’a pu lui donner le Gouvernement. En effet, les véhicules de petite taille sont jugés moins polluant, le barème de remboursement les concernant est augmenté.

PAS

  • La nouveauté cruciale gérée par les RH en ce début d’année 2019 est bien évidemment le PAS : Prélèvement A la Source. De nombreux tests ont pu être réalisés depuis la rentrée de septembre 2018. Les salariés ont même pu recevoir des bulletins de paie “avant/après”. Néanmoins, le passage à la réalité méritera un accompagnement particulier et les questionnements des collaborateurs risquent d’être fort nombreux.

Loi Avenir

  • La Loi pour la Liberté de Choisir son Avenir Professionnel rentre en vigueur au 1er janvier 2019. Nous vous présenterons un dossier spécial prochainement sur l’ensemble des mesures.
    Cette loi vise, à terme, à réformer le financement de la formation professionnelle. Et, même si les évolutions débutent en janvier 2019 pour se finir en décembre 2021, les modifications à prendre en compte dès cette rentrée de 2019 sont nombreuses : assurance chômage, formation, entretien professionnel, contrat d’apprentissage, monétisation du compte personnel de formation…

 

Kammi, expert RH depuis plus de 15 ans, vous accompagne au quotidien et vous souhaite une Bonne Année 2019.

Demandez
une démo